Au sujet du brouillard d'huile

Lors d'opérations de meulage, tournage, rectification et de perçage (et d'autres activités d'usinage de métaux), les fluides utilisés forment un brouillard constitué de gouttelettes.

Les processus d'usinage génèrent de nombreux contaminants nocifs dus aux fluides d'usinage en métallurgie. Les opérateurs sont souvent bien informés des risques de sécurité liés aux machines de production. Cependant les risques sanitaires liés à l'utilisation de fluides en métallurgie sont souvent bien moins connus.

 

Lors d'opérations de meulage, tournage, rectification et de perçage (et d'autres activités d'usinage de métaux), les fluides utilisés forment un brouillard constitué de gouttelettes. Ce brouillard d'huile reste en suspension dans l'air, susceptible d'être inhalé et ingéré. Lorsque ces fluides ont créé un brouillard au cours des usinages du métal, les gouttelettes les plus volumineuses peuvent pénétrer dans le nez et la trachée et être avalées. Les gouttelettes les plus fines peuvent se déposer dans les poumons. Ce phénomène peut, bien entendu, être nocif et très irritant pour les yeux, le nez et la gorge.

 

Valeur de Seuil limite (ou Threshold Limit Value - TLV)

Tous les pays ont déterminé une norme TLV concernant la qualité de l'air dans les usines. Les valeurs TLV déterminées dans le cadre du brouillard/de la fumée de liquides de refroidissement sont exprimées en mg/m3. Les mesures sont toujours effectuées dans ou à proximité de la zone respiratoire des opérateurs. La valeur TLV indique donc clairement le volume de brouillard/fumée de liquide de refroidissement acceptable pour les opérateurs.

 

Valeur limite de l'entreprise

Dans de nombreux pays, la législation n'est pas adaptée aux normes industrielles ou ne prévoit que des recommandations. C'est pourquoi de nombreuses entreprises déterminent elles-mêmes leur limite sanitaire dans leurs Normes Globales de Production. Elles peuvent ainsi préserver la qualité de l'air au meilleur niveau possible et assurer des productions conformes aux normes de qualité de tous les pays où elles sont implantées.

 

Valeur à court terme (ou Short Term Value - STV)

La STV règlement l'exposition à court terme aux contaminants. Elle concerne généralement des expositions égales ou inférieures à 15 minutes, au maximum 4 fois par jour avant un délai d'au moins 60 minutes entre les expositions. La plupart des pays règlement également la STV sans pour autant qu'elle soit aussi reconnue que les valeurs TLV.

Ce site web utilise des cookies pour suivre votre comportement et améliorer votre expérience sur le site.

Vous pouvez effacer à tout moment les cookies enregistrés dans les réglages avancés de votre navigateur.

Je n’accepte pas les cookies Je n’accepte que les cookies fonctionnels J’accepte tous les cookies