Breman Machinery

Descriptif de cas Download PDF
Pays Pays-Bas

Le défi

Breman Machinery a trois ateliers de 25 mètres de haut, des travaux de soudure étant effectués dans deux des trois bâtiments. Un autre bâtiment, haut de 15 mètres, abrite également des travaux de soudure. Les pièces à usiner sont de tailles très variées et les soudures éloignées les unes des autres, une extraction à la source n’était donc pas envisageable.

Le premier bâtiment était déjà équipé d’un système d’extraction des fumées de soudure, mais il s’avérait largement insuffisant. Les filtres ne tenaient pas plus de deux semaines à cause des énormes volumes de fil à souder utilisés.

Le deuxième bâtiment héberge des activités de soudure manuelle et robotisées. Le robot est destiné aux pièces volumineuses nécessitant de grandes quantités de fil à souder. Ces travaux généraient donc beaucoup de fumée. Le bâtiment étant également dédié à des soudures manuelles en divers endroits, les travaux généraient de nombreuses matières particulaires qui créaient un nuage de fumées de soudure. L’entreprise cherchait une solution adaptée aussi bien à la soudure manuelle qu’à la soudure robotisée.

Dans le troisième bâtiment, comme dans le premier, les travaux sont effectués sur des pièces volumineuses, principalement à la main. Les fumées de soudure montent avec la chaleur entre 4 et 6 mètres formant un nuage de fumées de soudure. Ce nuage s’épaissit au cours de la journée. Et, lorsque la température baisse, le nuage redescend au sol.

Ce site web utilise des cookies pour suivre votre comportement et améliorer votre expérience sur le site.

Vous pouvez effacer à tout moment les cookies enregistrés dans les réglages avancés de votre navigateur.

Je n’accepte pas les cookies Je n’accepte que les cookies fonctionnels J’accepte tous les cookies
*Privacy Statement