Verbugt Speciaalbouw

Descriptif de cas Download PDF
Pays Pays-Bas

Le défi

La soudure MIG de produits en aluminium génère beaucoup de fumées. Leon Verbugt traite environ 4,5 tonnes de fil à souder par an. Les pièces à souder étant très volumineuses avec une grande distance entre les soudures, l'extraction à la source n'était pas envisageable. L'utilisation de masques de soudure à surpression protégeait suffisamment les soudeurs, mais les fumées de soudure ... continuaient à polluer l'air et à s'accumuler dans l'atelier.

La ventilation ne s'est pas non plus avérée la bonne solution car elle provoquait des courants d'air et des pertes de chaleur en hiver. Leon Verbugt a tenté de résoudre le problème en installant des hottes amovibles au-dessus de la pièce, mas cette solution n'était pas non plus idéale. L'installation d'un système push-pull en tant que solution principale n'était pas possible à cause de la soudure fréquente de véhicules et de structures élevés perturbant le flux d'air laminaire.

Ce site web utilise des cookies pour suivre votre comportement et améliorer votre expérience sur le site.

Vous pouvez effacer à tout moment les cookies enregistrés dans les réglages avancés de votre navigateur.

Je n’accepte pas les cookies Je n’accepte que les cookies fonctionnels J’accepte tous les cookies
*Privacy Statement