La soudure d’acier inoxydable génère du chrome hexavalent

14 juillet 2017 La soudure d’acier inoxydable est un processus commun causant toujours plus de problèmes pour l’environnement de travail. Le chrome est, après le nickel, l’un des éléments des alliages de base de tous les groupes d’acier inoxydable. Lors des processus de soudure, le chrome se transforme à son état hexavalent (du chrome VI).

On pense que la production de ces éléments dans la fumée de soudure d’acier inoxydable a des effets graves sur la santé des soudeurs et des personnes se trouvant dans l’environnement de la soudure. La fumée Cr (VI) est extrêmement toxique et peut endommager les yeux, la peau, la gorge et les poumons, elle est, de plus, cancérigène.

 

Méthodes et production de fumée

Le soudage manuel à l'arc métallique (soudage MMA) produit beaucoup de fumées de soudure potentiellement dangereuses.Le volume de fumée relâché pendant la soudure d’acier inoxydable dépend notamment de la méthode de soudure utilisée. Les méthodes les plus courantes sont les suivantes :

  • Gaz de tungstène inerte (TIG)
  • Gaz de métal inerte / Gaz de métal actif (MIG/MAG)

Environ 80% des soudeurs utilisent cette méthode :

  • Arc de métal manuel (MMA)

et 5% des entreprises spécialisées utilisent la méthode suivant pour certaines applications :

  • Arc au fil fourré (FCA)

La soudure TIG génère le moins de fumée mais produit des quantités importantes d’ozone et d’oxyde d’azote, deux gaz irritants. Les soudures MIG et MAG produisent généralement plus de fumée. Les soudures MMA et FCA produisent le plus de fumée.

 

Environ 60% des entreprises ne prennent aucune mesure préventive

Des enquêtes réalisées en Grande Bretagne et aux USA démontrent qu’un tiers des entreprises de soudure uniquement protègent leurs soudeurs des fumées de soudure d’acier inoxydable à l’aide de systèmes de ventilation adaptés et professionnels. Ce qui signifie que 60% des entreprises devraient aborder ce problème et évaluer les risques avec un spécialiste en systèmes de ventilation et équipements de protection individuelle pour améliorer les conditions de travail des soudeurs et protéger leur santé.

 

Avoir conscience des risques

« Vous devez, en tant que soudeur, avoir conscience des risques liés à la soudure d’acier inoxydable », prévient la spécialiste américaine Vicki Bell dans plusieurs publications. « Vous devez absolument identifier les risques spécifiques à l’opération de soudure avant de commencer. Les risques dépendent du type de soudure, des matériaux (métaux de base, revêtements de surface, électrodes) à souder et des conditions environnementales (à l’extérieur ou dans un espace confiné). »

 

Recommandations

lle est également très claire dans ses recommandations. « Réclamez la fiche de données de sécurité (MSDS) pour identifier les matériaux à risques utilisées dans les produits de soudure et les fumées risquant d’être générées.Une unité mobile de filtration Plymovent combinée à un bras d'extraction permet une extraction efficace des fumées de soudage. Assurez-vous de connaître le produit à souder avant de commencer. Certaines fumées, comme celles relâchées pendant la soudure de surfaces cadmiées, peuvent être très rapidement fatales. Une fois les risques identifiés, adoptez des méthodes de contrôle adaptées.

 

Besoin d’une ventilation appropriée

« Utiliser avec une ventilation appropriée. La ventilation locale des échappements qui enlève la fumée et les gaz à la source est la méthode la plus efficace. Utiliser une enceinte partielle, telle qu’un établi ventilé ou un bras d’extraction, placée le plus près possible du point de soudure. Nettoyer et entretenir régulièrement les systèmes de ventilation. »

Retour

Ce site web utilise des cookies pour suivre votre comportement et améliorer votre expérience sur le site.

Vous pouvez effacer à tout moment les cookies enregistrés dans les réglages avancés de votre navigateur.

Je n’accepte pas les cookies Je n’accepte que les cookies fonctionnels J’accepte tous les cookies
*Privacy Statement